Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 20:56
Samir..... vingt trois ans.
Il a eu son bac après deux ou trois tentatives c'est-à-dire après avoir perdu deux ou trois années de sa vie scolaire. Cependant, il a bien eu son bac et il a été, de la sorte, admis à l’université.
Pour refaire un peu son retard, il s’est inscrit à la préparation de deux licences en même temps sachant bien que le rythme des études allait être infernal ! Au premier janvier de l’an 2009 Samir se trouve chez lui pour des vacances de fin d’année méritées.
Quoi de plus banal ?
Mais ………
Lorsqu’il était au lycée et qu’il avait pris tant de retard dans ses études, ses parents ont décelé chez lui un comportement parfois étrange et inquiétant : il aimait se tenir à l’écart des gens et faisait tout pour ne pas avoir d’amis parmi les lycéens.
A la nuit tombée il aimait se retirer dans sa chambre, en solitaire. C’est sa maman, en l’espionnant un peu, qui découvrit qu’il aimait ainsi être seul pour pouvoir donner libre cours à son pêché mignon : il parlait en gesticulant, en formulant des questions et en y répondant de lui-même à haute voix.
Parfois il se dressait sur son lit, agressif, comme défier quelque spectre menaçant en face de lui, parfois il ricanait copieusement ou alors il pleurait, pleurait ...
La maman affolée, parla au papa tout de suite après son constat inquiétant. Le père, affairiste, n’y crut pas un mot. La preuve, dit-il à sa femme, le lendemain matin alors que Samir se préparait à aller comme d’habitude au lycée, la preuve, regarde-le comme il est souriant : la vie lui plait bien et il paraît si innocent, si déterminé et si calme.
Oui mais justement……..il paraît rétorqua la maman.

A cette époque-là la maman de Samir décida donc de réagir toute seule : son fils allait devenir fou à lier si elle ne faisait rien.
Au lieu de voir un psychiatre, elle alla rendre visite à sa voisine, Tarat, medium visionnaire et guérisseuse réputée.

Cette dernière après observation d’un tee-shirt du gosse, ramené par sa maman, rendit son verdict : Samir est sous l’effet d’une surcharge vibratoire négative.
En clair, il est possédé par les djinns ou les démons, les mauvais esprits, il fallait une consultation plus poussée pour intervenir directement sur le « malade »
La maman de Samir accepta de ramener son fils quitte à le faire venir avec l’aide de son grand frère, à qui il ne refuse jamais rien.
La cérémonie de guérison put alors commencer en présence de tous et le résultat ne tarda pas à paraître.
Samir, sous l’effet des incantations et de l’activité obscure de Tarat prit subitement la voix rauque d’un vieux, prononça :
-Je ne suis pas Samir, je ne suis plus Samir : je suis l’envoyé de feu sa grand-mère maternelle Yacout et je viens le ramener à elle !
Sa grand-mère le demande à ses cotés avec insistance et tôt ou tard il ira la rejoindre !
Il n’est plus des vôtres désormais ! ………
Schizophrénie !

La maman de Samir était convaincue que son fils était « habité » par un mauvais esprit qui s’est donc clairement manifesté au travers du corps et de la voix de son pauvre fils.
Elle supplia Tarat de le guérir quelque soit ce que cela allait lui couter !
Tarat, après plusieurs spiritismes et fantasmagories incompréhensibles, prit un canif aiguisé et se mit l’enfoncer dans chaque bout de doigt, entre l’ongle et la peau pour dit-elle « faire sortir le démon » du corps de Samir, car « c’est là sous les ongles que ces indésirables visiteurs de démons se planquent. » affirma Tarat.

L’intervention de Tarat eut un effet bénéfique incroyable selon la maman.
Les résultats de Samir au lycée devinrent encourageants et son comportement s’améliora progressivement jusqu’à redevenir normal aux yeux de sa maman. Elle en était si satisfaite d'autant que c’est pour la troisième année consécutive que son fils allait bientôt subir les épreuves du bac !
Cette année-là, il eut son bac et maman jubila !

Vous pouvez, dès lors, parler à cette femme d’esprits, de croyances ridicules, d’obscurantisme, de pratiques occultes, elle vous dira : mon fils est guéri et c’est là l’essentiel !

Deux après, nous sommes le premier janvier 2009.
Samir est allé assez tôt ce matin voir des copains et il a prit un café dans le bistrot du coin. Chez elle, Maman vaquait à ses taches ménagères quotidiennes et a terminé de préparer le déjeuner. Son fils tardait à venir s’attabler et en attendant, elle se rendit à la cave de sa maison pour y chercher quelque chose.

Elle y trouva………..Samir mort, au bout d’une corde, pendu.

Journal du 2 janvier : un jeune de 23 ans, étudiant de son état, de famille aisée, apparemment sans problèmes, s’est suicidé :  inexplicable !


ADOUR ABDELMADJID

Partager cet article

Repost 0
adour abdelmadjid
commenter cet article

commentaires

al 11/01/2009 13:41

Qui n'a pas une histoire semblable à raconter cher ami? Et merci de secouer le buisson épineux de l'ignorance.
à bientôt.
assegwas amegaz.

Jacqueline 11/01/2009 12:25

Mais c'est terrible ce que tu racontes...j'attendais une fin gaie..du genre Samir suivait des cours de théatre en et répétait la nuit...
La maman pire ennemie de ses propres enfants??? et le père n'existait il pas??

bises

Sherry 09/01/2009 19:39

ce n'est pas grave pour le PIF, cela m'a fait plaisir de te voir chez moi. Bonne soirée et bon week-end...

liliba 06/01/2009 10:01

C'est une histoire vraie, ou tu l'as inventée ???
En tout cas, ça fait froid dans le dos...

Sherry 04/01/2009 10:02

Cette histoire est très émouvante. Je venais t'adresser mes meilleurs voeux.. En même temps, je voudrais souhaiter que chacun puisse puiser dans la nouvelle année, et dans les prochaines, le meilleur qui soit. Sherry

Présentation

  • : Le blog de Adour
  • Le blog de Adour
  • : mes romans, mes historiettes, mon jardin
  • Contact

Texte Libre

LES ARTICLES PUBLIES DANS CE BLOG SONT MA PROPRIÉTÉ PERSONNELLE. ILS NE SONT DONC PAS LIBRES DE DROITS SI VOUS VOULEZ UTILISER QUELQUE ARTICLE QUE CE SOIT MERCI DE ME CONTACTER ABDELMADJID ADOUR

Recherche

Catégories

Liens