Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 15:38

 

Si Omar……… un  escroc ?

En général il s’habille bien et essaie de fréquenter les endroits où l’argent est largement disponible, endroits, bien sûr, les plus favorables à son business.

Son arme favorite : l’utilisation de la religion pour parvenir à ses fins. Par exemple dans ses accoutrements de tous les jours, il s’habille de préférence en blanc, couleur des anges, aime-t-il à dire, il  arbore bien en vue un siwak (bâtonnet destiné à se curer les dents), retrousse toujours les manches de son pantalon et tient un discours résolument prêcheur, moralisateur et ne rate jamais la  grande prière du vendredi en faisant bien attention à faire remarquer sa présence par tous.

Son meilleur ami Slimane et collègue de travail a acheté ces derniers temps une dinde vivante, bien en chair et  a pensé tout bêtement qu’en l’engraissant encore plus il aura à un moment donné un bon repas pour toute sa famille.


Mal lui en prit : il n’a pas su tenir compte de l’avis de sa femme Aouicha.

En effet, à l’arrivée à la maison de Slimane avec le volatile encombrant et malvenu, Aouicha eut une réaction intempestive :

-Où veux-tu bien mettre cette dinde dans un appartement aussi exigu que le notre ! Tu sais que je suis obligée de débarrasser la cuisine le soir venu pour que tes enfants trouvent où dormir et tu me rajoutes une dinde à entretenir et à loger!

Slimane tout penaud, confus, rétorqua

-Au moment de l’acheter j’ai pensé à  la mettre au balcon……

Ainsi fut fait, la dinde intruse fut mise dans le petit balcon de l’appartement mais devant les glapissements et les glouglous répétitifs de la bête, le voisin immédiat vint dire deux mots à Slimane qui obtempéra sans discuter devant le courroux de son voisin. Aouicha se tint prête à défendre son mari et la femme du voisin voyant que ça allait tourner au vinaigre se prépara elle aussi au pire. L’altercation verbale des deux femmes faillit dégénérer sans le profil bas de Slimane. Finalement tout rentra dans l’ordre. Furieuse quand même, Aouicha jura de ne plus prêter à sa voisine ne serait-ce qu’une pincée de sel car l’autre a bel et bien cette habitude de venir chez elle à chaque fois que lui manque du poivre noir, du sel, du gingembre ou de l’huile pour sa cuisine !

-Elle a intérêt à ne pas venir avec son bol pour le remplir de lentilles ou de pois chiches !! Clama Aouicha à qui voulait l’entendre.

Slimane malheureux exposa sa peine à son ami Si Omar qui lui régla de suite le problème :

-Tu sais que moi Je n’habite pas comme toi, dans une boite suffocante d’appartement au nième étage mais une villa avec un grand jardin et même une basse cour bien remplie….  Emmène moi la dinde et je te la garderai jusqu’au jour où tu voudras la reprendre, seulement il te faudra me payer non pas un loyer, bien sûr, mais juste de quoi acheter de la subsistance à ta dinde.

 

Le lendemain de la venue de la nouvelle dinde, Si Omar, chez lui, interpella sa femme :

-Dis donc, le tournebroche de ta cuisinière, il marche bien ? Si c’est le cas j’aimerai bien manger de la dinde rôtie…

-Je sais que tu affectionnes de consommer de suite tout ce que tu achètes, alors oui, le tournebroche est en très bon état.

 

Quelques semaines passèrent et vint le moment où justement Slimane voulait célébrer un événement de sa famille et il a pensé à « sa » dinde pour faire un bon repas de fête à l’occasion.

Il alla chez son ami reprendre la fameuse dinde qu’il lui a confiée et trouva un Si Omar aussi contrit, affligé que « révolté »contre le destin. Presque en pleurs il signifia à Slimane :

-C’est le mektoub, cher ami, je regrette mais cette pauvre dinde s’est fait tuer par un chien errant qui passait par là… Je ne sais vraiment pas quoi penser….


…………………………………………………

 


Rezki, c’est le poissonnier du coin et c’est l’ami de Si Omar qu’il respecte tellement depuis que ce dernier lui a refilé un tuyau en or dans le cadre de son travail !

Si Omar a en effet conseillé Rezki sur la manière de mieux vendre ses poissons et depuis ce jour là et à chaque passage de Si Omar devant sa boutique au marché couvert, Rezki, reconnaissant, n’oublie jamais de lui faire cadeau d’une pièce.

Le conseil de Si Omar à son ami le poissonnier :

Etant donné que le prix des gros poissons tels que mérou, chien de mer, raie,  est toujours élevé et que le prix des sardines par exemple est toujours bas. La combine selon Si Omar c’est de faire ingurgiter autant que possible de petites sardines dans le ventre des gros poissons. Ces derniers pèseront bien plus et Rezki aura ainsi vendu des sardines au prix des mérous (dix fois le prix) !!!!!

D’un autre coté, toujours sur conseils « judicieux » de Si Omar, Rezki s’est aussi engouffré dans le créneau des ventes de poissons congelés et pour ça la filière est tout aussi juteuse : il achète des produits surgelés et les gonfle à l’aide d’eau qu’il recongèle pour que le poids donc la recette soient multipliés. Par exemple il achète des seiches ou sépias ou des  tubes de calamar vides surgelés qu’il décongèle et qu’il remplit d’eau avant de remettre à congeler et le tour est joué : le poids double carrément à la revente.

C’est ainsi que Si Omar fait des heureux dans son entourage.

…………………………………………..



Tout récemment, Si Omar reçoit une convocation et doit se présenter au tribunal pour  la dernière de ses œuvres : vente illicite de propriété appartenant à l’état.

Histoire de cette vente :

-C’est en hiver que se traitent au mieux les affaires d’achat de terrain, parce que passé ces périodes froides les prix s’envolent. Explique Si Omar  à son invité du jour Si Abdelaziz.

Son interlocuteur, chauffeur émigré à Grinouv (Grenoble) de son état est venu au bled pour passer quelques jours de « facances ». Il acquiesça, convaincu de la  justesse du discours de Si Omar, fin connaisseur des transactions immobilières. Si Abdelaziz est plein aux as car il vient d’échanger ses euros pour 12 contre un alors il se sent en droit de se payer des lubies !

-En faite cela fait un bon moment que je cherche à acheter un terrain près de la mer où je puisse bâtir une petite maison et y faire venir mes enfants en période estivale.

Si Omar flaira tout de suite l’affaire : il avait trouvé le potentiel oiseau à plumer ! Il s’empressa de préciser :

-Justement, il me reste bien un lot de terrain à très bas prix, du coté des plages et si tu es intéressé, fixons un rendez vous pour que tu viennes te rendre compte sur place !

Le lendemain, après moult élucubrations, Si Omar, décamètre en mains, se fit un devoir de délimiter bien clairement le lot de terrain « vendu » à son invité. Le témoin n’était ni plus ni moins que le poissonnier Rezki qui joua le jeu à la perfection.

Les papiers ?

Aucun problème, tout est là : permis de lotir, actes de propriété etc.…

Aller chez le notaire pour faire un acte ?

Bien sûr ! Si Omar se charge de tout et son acheteur n’avait qu’à payer tout ou partie de la somme convenue et à revenir dans une semaine récupérer ses papiers en bonne et due forme.

 

C’est de la confiance que nait la crainte d’être arnaqué !

 

Adour Abdelmadjid

 

 


Partager cet article

Repost 0
adour abdelmadjid
commenter cet article

commentaires

Youcef 12/04/2009 12:31

Bonjour,
Voila dépuis hier que je n'ai pas eu de nouvelles de toi, je commence à m'inquiter vraiment!
Je t'en prie de me donner de tes nouvelles dés que tas eu ce message.
Merci.
Youcef.

Cath 04/03/2009 10:12

Salut Majic.
Comme toujours, ton blog est vraiment très divertissant, une bonne façon de commencer ma journée qui va se passer dans les chiffres (remarque, j’aime les chiffres, la compta, c’est mon vice…)
Ceci dit, j’ai reçu une récompense pour mon blog « L’oreille de Van Gogh » qui est attribuée à des blogs « différents ». A mon tour, je dois distinguer des blogs qui créent une différence dans la blogosphère. J’ai donc le plaisir de te remettre cette distinction pour ton blog que j’apprécie beaucoup.
A bientôt et félicitations.

Amanéda 28/02/2009 11:54

Bonjour, je n'avais pas pris le temps de te laisser un commentaire et pourtant j'ai lu ta nouvelle depuis quelques jours déjà.
Quel arnaqueur !
Je ne sais pas trop quelle morale en retirer sinon être encore plus méfiante des trop bonnes intentions d'autrui.
Bonne journée

Béjar 26/02/2009 17:36

Salut Majic, comment vas-tu? Fait-il beau chez toi? ici ça va, le ciel est bleu, par contre il a gelé cette nuit. Mais pas très fort! Je viens d'envoyer mon prototype en reliure pour le donner à ma fille et à ma soeur à relire, ce sera plus facile que des feuilles volantes.
Je te souhaite une bonne soirée Yvette

Béjar 24/02/2009 14:34

En fait si je comprends bien il avait vendu du terrain qui ne lui appartenait pas? bé dis donc, pas peur, lui.
Ca y est j'ai repris mes visites et je t'assure que ça me manquait.

Présentation

  • : Le blog de Adour
  • Le blog de Adour
  • : mes romans, mes historiettes, mon jardin
  • Contact

Texte Libre

LES ARTICLES PUBLIES DANS CE BLOG SONT MA PROPRIÉTÉ PERSONNELLE. ILS NE SONT DONC PAS LIBRES DE DROITS SI VOUS VOULEZ UTILISER QUELQUE ARTICLE QUE CE SOIT MERCI DE ME CONTACTER ABDELMADJID ADOUR

Recherche

Catégories

Liens