Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 17:34
INEXORABLE ETSOURNOISE,LA PERTE D'UNE LANGUE

LA PERTE SOURNOISE ET INEXORABLE D'UNE LANGUE

Ces derniers temps, je n’arrive plus à trouver facilement les mots pour que je m’exprime confortablement dans ma langue maternelle, le kabyle. Ma langue est en train d’agoniser, de se perdre sous les coups de boutoir de ses ennemis.

Parfois je m’extasie devant tant d’aisance et de beauté ainsi que d’originalité des discours en kabyle que j’apprécie écouter venant de gens de la montagne. Ces rares personnes n’ont pas eu trop de contacts avec la ville et tous ces moyens sournois qui font « oublier » aux gens l’usage de leur langue au profit d’une autre.

Ces moyens sournois, sont multiples, chaines de télévision qui n’utilisent le kabyle (la langue) que pour imposer une autre langue, radios aux programmes tout aussi méphistophéliques qui vont au plus profond des villages tels le cheval de Troie pour prêcher « la bonne parole » et faire apprécier, à l’usure, l’autre langue, journaux chargés de la mission de détruire ce qui reste etc.…

On peut recenser un bon bout de ces moyens machiavéliques pour persuader les kabyles de ne pas parler kabyle et le meilleur de ces moyens utilisés sont pratiqués par des kabyles même pour faire mieux passer la pilule !

Oui je perds de plus en plus espoir de voir un jour ma langue se refaire une beauté, ai-je raison, ai-je tord ?

PARRALLELE

Oui, le parallèle, je n’hésite pas à le faire car la langue française est en train de vivre sous nos yeux la même décadence mortelle.

Et les moyens sont tout aussi sournois pour contribuer à la suprématie d’une langue qui fut son antagoniste de toujours et qui est maintenant admise et choyée de façon surprenante par ceux-là même qui se doivent légitimement de limiter sa pratique chez eux et ailleurs

Et les médias, dans ce projet de déchéance programmée ne sont pas en reste pour achever la bête, la belle bête.

-En effet, Molière et sa langue se sont fait doubler dans les shows télévisés (« ze voice » par exemple) et sont devenus synonymes de « has been ! » qui pour se faire photographier doit maintenant sourire en disant « Cheese » !

-En effet, Molière et sa langue qui pour des bas motifs d’argent doit admettre de « bonne grâce » en son sein des anglicismes ridicules.

Toujours sous le despotisme de la sacro-sainte Economie, les chaines de télévision qui contribuaient, si ce n’est au développement tout au moins au maintien de la présence de la langue française dans toute la francophonie ne peuvent plus se faire capter sans l’achat de cartes toujours plus onéreuses et impossibles parfois à trouver pour des millions de francophones et francophiles hors hexagone.

Beaucoup de chaines de télévision qui contribuaient largement au rayonnement de la langue, facilement captées il n’y a pas si longtemps, se voient maintenant affublées, parées du terme « Scrambled » lorsque l'on veut y accéder.

Ainsi nous assistons au déclin de la belle langue, un déclin inexorable, un déclin mu par ceux-là même qui se doivent de la défendre et qui préfèrent se soumettre à la loi de l’argent.

Abdelmadjid ADOUR

Partager cet article

Repost 0
Abdelmadjid Adour
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Adour
  • Le blog de Adour
  • : mes romans, mes historiettes, mon jardin
  • Contact

Texte Libre

LES ARTICLES PUBLIES DANS CE BLOG SONT MA PROPRIÉTÉ PERSONNELLE. ILS NE SONT DONC PAS LIBRES DE DROITS SI VOUS VOULEZ UTILISER QUELQUE ARTICLE QUE CE SOIT MERCI DE ME CONTACTER ABDELMADJID ADOUR

Recherche

Catégories

Liens